La Mobilité de l’apprenti

La mobilité des apprentis, c’est quoi ?

Le CFAA du Limousin offre à ses apprentis la possibilité d’effectuer un stage professionnel de courte durée (de 2 à 4 semaines) à l’étranger.

Pour l’entreprise :

Une période de mobilité à l’étranger dans le cadre d’un contrat en alternance est, tout d’abord, un projet d’entreprise, qui permet de :

  • s’ouvrir au marché européen ou international (Étudier la possibilité de créer de nouveaux partenaires, envisager une implantation à l’étranger, observer d’autres modes de travail, d’autres modes de consommation pour faire évoluer les pratiques, le modèle économique) ;
  • mettre en valeur le savoir-faire de l’entreprise française à l’étranger et le principe de l’alternance ;
  • rendre plus attractive votre entreprise en tant que lieu d’apprentissage et de formation professionnelle ;
  • mieux intégrer vos alternants au sein de vos équipes en développant leurs compétences comportementales (compétences transversales : soft skills).

Pour les apprentis :

Effectuer une mobilité en Europe ou à l’international, est l’occasion de :

  • découvrir une autre culture et une autre façon de travailler par une immersion dans une entreprise étrangère ;
  • améliorer leurs compétences linguistiques et culturelles en situation de travail, mais également en découvrant un nouveau patrimoine qui fait écho au métier que vous transmettez ;
  • Bénéficier d’une expérience personnelle enrichissante, en découvrant une autre culture, d’autres manières de vivre et apprendre une nouvelle langue en gagnant en maturité.
  • Renforcer son employabilité et développer de nouvelles compétences avec une dimension internationale, valorisant la recherche d’autonomie, l’acquisition de techniques spécifiques au pays d’accueil, l’expérimentation de modes de travail.

Que dois-je faire pour accompagner la mobilité de mon apprenti ?

Dès que votre apprenti souhaite entreprendre un projet de mobilité à l’étranger, il devra le signaler à son Ufa qui lui remettra un dossier de mobilité qu’il pourra consulter avec vous, son employeur, et ses parents s’il est mineur.

Attention, aucun projet de mobilité ne pourra être considéré sans que l’entreprise ne donne son accord. Aussi, le dossier de mobilité comporte un formulaire qui doit être complété par votre entreprise pour valider un « accord de principe pour une mobilité de courte durée ».
Une fois avoir dûment rempli et remis ce formulaire à l’Ufa de rattachement, ce dernier étudiera la candidature de votre apprenti et vous tiendra informé de la suite donnée à la demande de mobilité.

Si le projet de mobilité de votre apprenti est retenu, le CFA-Académique se chargera d’organiser toute la gestion administrative du dossier.
Une convention de mobilité sera ensuite mise en forme et validera le projet de mobilité. Cette convention devra être signée par l’apprenti, ses parents (si mineur), l’employeur à l’étranger, l’Ufa et vous-même en tant qu’employeur en France.

Ce document fera l’objet d’un avenant au contrat de professionnalisation et procèdera à une mise à disposition temporaire de votre apprenti auprès d’une entreprise située à l’étranger.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le livret sur « La Mobilité des Alternants » : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/boostez_la_mobilite-print.pdf