À partir du 1er janvier 2019, l’employeur reçoit une seule aide au lieu de quatre auparavant : l’aide unique !

À quels employeurs s’adresse l’aide unique ?

Aux employeurs de moins de 250 salariés qui concluent un contrat en apprentissage pour la préparation d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac.

Quel est le montant de l’aide unique ?

4 125 € maximum pour la 1re année d’exécution du contrat

2 000 € maximum pour la 2e année d’exécution du contrat

1 200 € maximum pour la 3e année d’exécution du contrat

À noter :

Si la durée du contrat d’apprentissage est supérieure à trois ans, le montant maximal prévu pour la 3e année d’exécution du contrat s’applique également pour la 4e année

Comment l’aide unique est-elle attribuée à l’employeur ? Doit-il en faire la demande ?

L’’aide est versée, pour tout contrat d’apprentissage enregistré par la chambre consulaire, chaque mois par anticipation de la rémunération par l’Agence de services et de paiement (ASP) et à compter du début d’exécution du contrat…