Avec la nouvelle loi, le temps de travail de l’apprenti de moins de 18 ans peut-être augmenté, dans certains secteurs d’activité, afin qu’il puisse travailler jusqu’à 40 heures par semaine et 10 heures par jour, sous certaines conditions de compensation, contre 35 heures hebdomadaires et 8 heures quotidiennes auparavant. Cette disposition s’applique aux contrats conclus à partir du 1er janvier 2019 dans les secteurs d’activité suivants:

  • Les activités réalisées sur les chantiers de bâtiment
  • Les activités réalisées sur les chantiers de travaux publics
  • Les activités de création, d’aménagement et d’entretien sur les chantiers d’espaces paysagers